Nous parlerons ici de liberté et non d'éthologie, terme que nous considérons un peu galvaudé dans le monde du cheval.

C'est en observant les grands noms du spectacle équestre français comme Jean Marc Imbert ou les frères Pignon et en s'inspirant des écrits de Monty Roberts que notre monitrice, Charline Statkus, a construit sa pédagogie. Elle l'a mise en pratique avec son cheval Jawel et a également travaillé de nombreux jeunes chevaux tout en étudiant leur comportement.

Beaucoup de cavaliers ne travaillent pas assez leur cheval à pied. Pourtant ce travail crée des liens et approfondit les relations !
Il permet de régler de nombreux soucis rencontrés en selle, de faire des assouplissements et de résoudre des problèmes de comportement. L'aspect ludique n'est pas négligé car le travail à pied permet aussi d'apprendre plein de petit tours, comme le pas espagnol, le salut, le couché, le cabré...

 

"Faites du cheval un compagnon et non un esclave, vous verrez quel ami extraordinaire il est." - Nuno Oliveira

Le travail en liberté monté est le prolongement du travail en dressage.
La première étape est de retirer le filet en gardant une cordelette autour de l'encolure. Le cheval devra réagir seulement à la répartition du poids du corps, aux mouvements et pression des jambes et à la voix !
La voix est une aide précieuse, pourquoi utiliser les jambes quand le cheval peut comprendre énormément de mots ?
Une fois le travail en cordelette acquis, la deuxième étape est de tout enlever pour ne faire plus qu'un avec son cheval !
Ce travail doit se faire dans un endroit clos pour la sécurité du cavalier et du cheval.

Le travail en liberté procure des vraies sensations de complicité... et bien-sûr de liberté !
Imaginez-vous galoper en cordelette au bord de la plage ou dans un immense pré !

Les chevaux nous en apprennent tous les jours et ils peuvent nous remettre en question quotidiennement ! Ils sont une vraie école de savoir-vivre et si nous les respectons, ils nous respecteront.