C'est en dressage que l'on apprend au cheval à bien travailler, à se muscler correctement et éviter des douleurs.

Nous cherchons à mettre le cheval dans un confort maximum au niveau de la bouche en travaillant avec des mains hautes, fixes et surtout un contact doux. Un cheval braqué dans la bouche ne se détendra jamais dans la nuque, l'encolure et le dos. De plus, il perdra sa locomotion naturelle.

Le plus important reste la locomotion. Un cheval qui n'engage pas des postérieurs sera creux au niveau de son dos et finira par avoir des douleurs. N'oublions pas que nous sommes assis sur son dos !

C"est à nous, cavaliers, de travailler notre assiette et de faire attention à l'utilisation du poids de notre corps pour aider notre cheval et surtout ne pas le gêner.

Et nos jambes ? Nos jambes font tout : elles gèrent l'allure, la direction, l'équilibre…

Il nous faut être justes et précis dans nos aides pour que le cheval comprenne bien ce qu'on lui demande.

Tous ces facteurs réunis permettront au cheval de travailler dans de bonnes conditions et de nous donner le meilleur de lui-même.

Dans nos séances de travail en selle nous travaillons au cas par cas : chaque cheval et chaque cavalier est différent. Chacun doit évoluer à son rythme avec des exercices adaptés au couple, car il n'y a pas que le cheval qui travaille, le cavalier aussi !

Une fois que le cheval à compris ce qu'on lui demande et que les exercices de base sont acquis, pourra commencer le travail en cordelette !